(Capt’Eye : Perception, présence et production de l’espace)

Porteur du projet
Denis Cerclet – Centre de recherches et d’études anthropologiques – EA 3081

Partenaires
Laboratoire « Environnement, Ville, Société » – UMR 5600
Groupe de recherches et d’études sur la Méditerranée et le Moyen-Orient – UMR 5291
Musée d’art moderne et contemporain de Saint-Etienne Métropole

Programme(s) scientifique(s)
Spatialité, urbanité, cartographie et numérique
Muséologie/muséographie/scénographie de l’exposition
Usages et espaces du corps en mode de captation

Contenu du projet
Caractériser les perceptions environnementales grâce aux techniques embarquées d’oculométrie. Comparer différentes approches (expérience in situ vs réalité virtuelle). Il s’agit d’en évaluer les apports et les limites et de déterminer quels sont les verrous méthodologiques à dépasser pour appliquer ces méthodes à l’étude des perceptions. Créer une arène de discussion interdisciplinaire sur ce type de méthodologies (retours d’expérience, partage des compétences et des développements).

Objectif
Ces questions seront abordées à travers quatre objets de recherche : l’homme dans la ville, l’homme et le fleuve, des usagers en situation de téléprésence et le visiteur au musée. En fonction des objets, deux approches seront explorées pour caractériser les perceptions : une expérience in situ grâce à un oculomètre mobile ; une expérience de réalité virtuelle (casque oculus rift) où les environnements simulés sont produits à partir de vidéos 3D 360°. A chaque étape du projet sera organisé un séminaire d’échanges pour discuter des choix méthodologiques, des résultats, des difficultés et des solutions.

Vidéo de présentation